Se faire connaître

Vendre ses créations sur le Net : Délires & vérités

Vendre ses créations… Le rêve de nombreuses créatrices qui souhaitent un jour lâcher leur activité professionnelle parfois lassante (Pour ne pas employer un autre mot) dans le but de se consacrer entièrement à leur passion. Oui, mais si à un moment vous avez été concernée par cette idée, vous vous êtes vite rendue compte que c’était compliqué. Voici quelques exemples de cas où vous vous êtes monté la tête pour rien et qui expliquent qu’aujourd’hui c’est l’échec !

La production de créations originales

Créer, c’est votre fort ! C’est ce qui vous a permis assez rapidement de penser que vous pourriez vendre vos créations. Elles vous plaisent, elles sont plutôt abouties, et techniquement vous avez usé de votre savoir-faire de plusieurs années de pratiques pour en arriver là. Vous avez redécorer une pièce entière avec du ruban décoratif au grand dam de votre entourage, vous êtes spécialiste des pâtes polymères, vous créez vous-même vos bijoux ou aimez rhabiller toute votre famille avec des vêtement cousus main. En résumé, vous maîtrisez votre sujet. Oui mais plusieurs conclusions auxquelles vous n’étiez pas arrivée s’imposent aujourd’hui.

Vos créations sont moches

C’est sympa de faire un déguisement pour le petit ! Le déguisement chêne que vous lui avait fait parce que vous aimez les balades en forêt est très réussi. Mais la vérité, c’est qu’il fait de celui qui le porte un gland. Faire marrer tout le monde en portant un déguisement ridicule quand on est adulte, c’est génial. Mais se moquer d’un petit qui a besoin de prendre confiance en lui, c’est tout simplement pas possible. Pas étonnant que les mamans décident de ne pas acquérir votre précieuse création et souhaitent plutôt protéger leur progéniture du ridicule. Donc non, vos dons de couturières ne suffisent pas… Il faut aussi de bonnes idées et savoir les mettre en œuvre, répondre aux attentes de votre cible, connaître les tendances et être juste.

Vous êtes ringarde

Ça vous choque ? Moi aussi ! Quand je vois certaines créatrices faire autant d’efforts pour aboutir à l’échec tout simplement parce que personne n’a eu le courage de leur dire que leurs créations étaient horribles, ça me révolte ! Ont-elles déjà entendu parler de mode ? De saisons ? De tendances ? J’en doute… Je vois des centaines de créations qui n’ont rien à voir avec ce qui pourrait fonctionner commercialement à l’heure où je vous parle. Le DIY, la création de bijoux ou de vêtements suit des modes parfois furtives auxquelles il faut adhérer. Passer du temps à anticiper et à faire preuve de réactivité, voilà la solution ! Regarder le modèle économique d’H&M par exemple : Copier les tendances de la haute couture et produire en circuit court (Production en Europe pour éviter des délais de transports trop important, éviter de devoir faire confiance à des fournisseurs dont on n’a pas la maîtrise, etc). Ça permet de bénéficier de la tendance du moment dictée par les maisons de haute couture tout en étant réactif et éviter les décalages. Si vous n’êtes pas dans le même état d’esprit, vous êtes forcément en décalage… De combien d’années ?

Vous faites des vidéos tuto vomitives en pensant qu’elles vous rendront populaire

Combien de fois ai-je vu des vidéos de piètre qualité sur le net lorsque je cherchais à bénéficier de conseils … Tout en constatant qu’il s’agissait de vidéos de passionnées qui souhaitaient par la même occasion promouvoir la vente de leurs créations. Voici ce que je pense : Plutôt que de montrer ça, ne montrez rien ! Ça ruine votre réputation. Plutôt que d’agir comme un élément qui montre votre savoir-faire et vos connaissances, vous démontrez votre amateurisme. Vous démolissez votre travail avec des images souvent mauvaises, une mise en scène désastreuse et le pire : Des commentaires sans intérêt, pollué par des « heuuu… », des fioritures ou explications hasardeuses dont on se contrefiche. Si notre capacité à nous exprimer à l’oral est limitée, alors optimisons ! Épurons en préparant à l’avance notre discours pour aboutir à quelque chose de cohérent. Autre chose, le montage vidéo est un bon moyen de nettoyer vos rushs est de pouvoir couper les moments où vous vous plantez et refaire une prise. Faut-il encore avoir des connaissances en montage vidéo et les outils à disposition …

Votre blog est pourri

Créer un blog et le rendre intéressant, c’est une sacrée affaire ! Surtout si c’est pour crédibiliser votre activité de créatrice vendeuse. Diffuser des contenus qui pourront satisfaire votre audience et qui servira de vitrine pour vos créations, c’est assez complexe. Raison pour laquelle certaines créatrices préfèrent utiliser Youtube ou les réseaux sociaux pour diffuser des infos. Un blog c’est puissant : ça vous permet de créer beaucoup plus. Vous êtes libre de rédiger, de mettre des photos, de créer une actualité, des catégories, de parler de vous et révéler vos secrets de création. Il y a d’excellentes blogueuses sur le sujet qui ont une influence non négligeable et qui aujourd’hui vivent de leur activité. Malheureusement, on trouve quantité de blogs sans intérêts dont le seul objectif est de parler de réalisation de créations. Bien souvent avec des visuels moches et rien d’exceptionnel au demeurant. Bien souvent, ces blogs décèdent et font place aux réseaux sociaux : « Retrouvez-moi sur Facebook ». Evidemment, c’est plus facile d’avoir une interaction sur un réseau social que sur son propre blog. Dommage, parce que les deux sont complémentaires et peuvent servir l’un à l’autre. Faut-il encore avoir quelque chose d’intéressant à écrire …

Des photos de gros doigts

Une autre aberration est de penser que les réseaux sociaux sur lesquels vous pouvez facilement publier des photos vont vous servir dans votre démarche. Oui, si vous savez faire de la photo (Et non pas savoir prendre une photo, ça, tout le monde sait le faire). Non, si vous n’avez aucune idée de mise en scène précise, par exemple. Valoriser vos créations, c’est un art. Combien de fois ai-je vu des photos de créations portées par la créatrice alors qu’elle avait de vilaines mains… Il faut savoir reconnaître ses défauts, on en a tous ! Ce n’est encore que du bon sens, mais il ne faut pas non plus s’imaginer qu’une photo est un détail. A l’heure du virtuel, il faut savoir concrétiser ce que l’on ne peut pas toucher, palper. Les visuels ont une importance capitale ! Cela requière d’avoir les qualités nécessaires, les compétences techniques, l’esprit créatif là encore, et avoir le talent pour réussir…

Réussir votre business

Il suffit de diffuser ses créations sur ALM pour que le pognon tombe

Malheureusement, ce n’est pas aussi simple que ça ! Toutes celles qui ont tenté de créer leur boutique sur une plateforme de vente telle que alittlemarket savent que ce n’est pas synonyme de réussite. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’intérêt de ces plateformes n’est pas le même que le vôtre : vous souhaitez bénéficier de nombreux visiteurs soi-disant en nombre conséquent sur le site pour gagner en visibilité et vendre. Alors que l’intérêt d’ALM, c’est de vous vendre du rêve en vous poussant à acheter les options qui vous permettront de gagner en visibilité par rapport à vos concurrents. La vérité, c’est que vous êtes noyée dans la masse parmi d’autres créatrices et que vous n’avez aucune identité en tant que créatrice. Il n’y a rien de personnel ou très peu d’éléments personnalisables. ALM crée l’illusion et vous, vous y croyez…

Vous êtes nulle en business : vous êtes employée de mairie

Et oui, c’est la vérité, vous êtes bonne pour certaines choses mais pas pour toutes ! Votre intérêt, c’est de profiter de votre passion et d’exprimer votre créativité. Vous produisez des créations qui sont peut-être excellentes et appréciées de toutes, mais vendre c’est un tout autre métier ! C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il y a tant de solutions qui vous sont « offertes » à moindre coût. Vous avez besoins d’être conseillée, d’utiliser des solutions faciles d’accès pour vous permettre d’atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé et ça se comprend. Mais la vérité, c’est que vous n’avez pas de formation sérieuse dans le domaine du commerce alors que c’est absolument nécessaire pour pouvoir réussir, ou du moins comprendre que vos moyens ne sont pas en accord avec vos objectifs.

« Je vous donne la solution pour gagner 6000 euros par mois facilement et en restant chez vous »

Dans le même courant qu’ALM, il y a celles (Et ceux) qui vendent leurs conseils en vous encourageant de façon démesurée sur vos ambitions. J’y reviens après avoir traité le sujet en partie lors d’un précédent article « La cause perdue », mais je suis obligé d’y revenir tant les newsletters que je reçois régulièrement de ces personnes me font tomber de ma chaise. Les conseils payants (Par le prix et non pas par les résultats) sont à mourir de rire. Pour le mois de janvier : Cadeau d’un tableau excel prévisionnel de votre activité pour les mois à venir pour tout abonnement à X €. Et avec comme message « Avec ça, tu feras plus de chiffre durant l’année 2017 » … En conclusion de cette newsletter, un autre message commence par « Non, tu n’es pas nulle ! Continue comme ça… » Comme quoi, l’auteur a trouvé le bon filon, il sait que son audience a du mal et il lui donne la solution minable euh… « miracle » pour réussir.

On continue ?

En conclusion et pour arrêter là la rédaction de ce petit article quelque peu acide mais néanmoins sincère, je dirais une fois de plus, qu’il faut apprendre à se situer et prioriser ses actions lorsque l’on vend ses créations sur internet. Faire la même chose que les autres ? Sans intérêt, évidemment. Se limiter à quelques actions ? Tout est lié, donc c’est improductif. Ne pas éveiller sa curiosité et se limiter à ses connaissances ? Autant ne rien entreprendre plutôt que de se bercer d’illusions ! Du bon sens, il faut en avoir, c’est certain. Et ne rien laisser au hasard doit être une autre de vos préoccupations selon moi. Les idées reçues à juste titre, doivent être dégonflées pour laisser place au sérieux et à l’investissement.

Vous êtes d’accord, pas d’accord, vous êtes choquée ou au contraire, vous êtes plus extrême que moi sur le sujet ? Défoulez-vous, laissez un commentaire !

 

Leave a Reply

Required fields are marked*

*